12èmes états généraux de l’asthme à Mostaganem

Initiée par l’association des asthmatiques de la wilaya de Mostaganem avec le concours de la faculté de médecine de l’université. Une journée d’études sur l’asthme a eu lieu ce samedi à l’université de Mostaganem. Un nombre important de professionnels de la santé, de cadres et de patients asthmatiques ont assisté aux 12èmes  états généraux de l’asthme sous le thème « la morbi moralité de l’asthme.». Cette journée fut animée par des pneumo-phtisiologues et allergologues à savoir ; le professeur Berrabah, Taleb du CHU de Sidi Bel Abbés et le professeur Moumeni du CHU de Sétif. En plus des communications données par ces professeurs venant des différentes régions du pays,  des stands de laboratoires pharmaceutiques ont été ouverts pour exposer aux médecins leurs produits. A noter,  que la plupart des décès liés à l’asthme surviennent dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. Cette maladie, dont les facteurs de risques sont liés à l’association d’une prédisposition génétique et de l’exposition à l’inhalation de substances et de particules dans l’environnement, représente une lourde charge pour les individus et les familles et limite souvent l’activité du malade tout au long de sa vie. L’OMS reconnait que l’asthme est un problème de santé publique. En Algérie, il concerne plus de 1.5 million d’algériens dont le tiers sont des enfants. Cependant, la fédération nationale des asthmatiques et des insuffisants respiratoires à sa tête le Dr. Benkhedach insiste sur la prise en charge de la maladie dans sa globalité, c’est-à-dire en associant l’éducation thérapeutique. A l’issue des débats et après analyse, au cours de cette journée, des recommandations ont été adressées aux différents ministères notamment ; la santé, l’éducation nationale, la solidarité et l’emploi et la sécurité sociale.

Par : Bouziane Kamel, Reflexion du 19 Mai 2013

ASSOCIATION DES ASTHMATIQUES DE LA WILAYA DE MOSTAGANEM : La promotion de l’éducation sanitaire, la grande aspiration de l’association

reflexion 25 juillet 2011Le forum de Réflexion a eu le plaisir de donner cette fois-ci la parole aux représentants de l’association des Asthmatiques de la wilaya de Mostaganem qui sont en l’occurrence : Docteur Benkhedach Mohamed, président de l’association et de la fédération algérienne des Asthmatiques et des insuffisants respiratoires et M.Belghali Ghali, vice président de l’association afin de sensibiliser à travers notre journal, les patients et parents de patients à une meilleure prise en charge.

« Le décès de jeunes patients suite à une mauvaise prise en charge, à l’origine de la création de l’association »

Continuer la lecture

DOCTEUR BENKHEDACH PDT DE L’ASSOCIATION D’AIDE AUX ASTHMATIQUES : Enfin une école d’éducation thérapeutique à Mostaganem..!

Réflexion 06 décembre 2010Créée en 1997, par un collectif de médecins, à leur tête le docteur M. Benkhedach , l’Association d’aide aux asthmatiques de Mostaganem a pour but de prendre en charge sur le plan thérapeutique les asthmatiques. Le docteur M. Benkhedach, à qui revient l’idée de la création de ladite association, est un ancien médecin militaire actuellement à la retraite.
Continuer la lecture

Etats généraux sur l’asthme à Mostaganem Pour une prise en charge dans différentes situations

A l’occasion des 10es états généraux sur l’asthme, le conseil scientifique de l’association de défense des asthmatiques, présidé par le docteur Benkhedach, organise demain dimanche, au niveau de la Maison de la culture Ould Abderrahmane Kaki de Mostaganem, une journée nationale portant sur la prise en charge de l’asthme dans différentes situations (Grossesse, Diabète, Chirurgie).
Continuer la lecture

DRAME AU LYCÉE BOUATOURA (CHÂTEAUNEUF) – Une lycéenne décède d’une crise d’asthme

le temps d'Algérie 02 10 2009Deux jours après le décès dans des conditions dramatiques de la jeune lycéenne K. Sihem, la consternation a atteint son paroxysme au lycée Bouatoura. Tous les témoignages ont accablé les services de secours qui auraient, selon eux, «tardé à intervenir».

Les élèves, notamment ceux des classes de terminale du lycée Bouatoura, sont en proie à une très grande affliction suite au décès de Sihem, décédée vers 16h durant son transfert à l’hôpital.
Continuer la lecture

9ème Etats Généraux de l’Asthme en Algérie – Communiqué de presse

Un nombre important de médecins, d personnalités, de cadres de l’Education Nationale et de patients asthmatiques, invites a assisté aux 9éme Etats Généraux de l’asthme en Algérie, le Jeudi 30 Avril 2009 à partir de 8:30h au niveau de la maison de la culture de Mostaganem. Le thème retenu pour cette année le contrôle de l’asthme et l’asthme de la l’enfant scolarisé.
Continuer la lecture

SANTÉ COMMUNAUTAIRE – Premières journées nationales

Le Palais de la culture Abderrahmane-Kaki a abrité deux journées nationales sur la santé communautaire. L’objectif assigné est la préparation d’un plan d’action pour l’exercice 2006 des cellules de développement de proximité, implantées à travers le territoire national.

Ces cellules, qui activent sous l’égide de l’Agence de développement social (ADS), s’occupent de l’ensemble des problèmes des couches les plus défavorisées sur les plans social et médical. Le deuxième point inscrit à l’ordre du jour est lié à la santé communautaire.
Continuer la lecture

Du nouveau pour les asthmatiques de l’Ouest – Ouverture d’une école à Mostaganem

liberte 15 décembre 2005Cette structure qui a ouvert ses portes au mois de mai dernier accueillera quelque 32 000 asthmatiques.

Pas moins de 6% des mostaganemois sont asthmatiques, un taux important qui atteint des pics alarmants chez la population habitant les zones fortement polluées. Pis, 10% des enfants scolarisés sont atteints de cette maladie grave et chronique. Ils sont 32 000 asthmatiques à pouvoir rejoindre l’école de l’asthme qui a ouvert ses portes le mois de mai dernier. L’association des asthmatiques, présidée par le Dr Benkheddache, s’est assignée comme objectif essentiel d’accueillir les personnes de tout âge pour leur apprendre à vivre “sans incidences” contraignantes sur leur quotidien.
Continuer la lecture