Aspects Déontologiques

L’Association et le Médecin sont des partenaires naturels, avec un but commun : améliorer la qualité de vie des malades et promouvoir tous les moyens pour y parvenir. Leur collaboration est donc logique.
Le dialogue médecin/malade est essentiel. Il s’agit d’un véritable «contrat de confiance» basé sur l’information réciproque et le respect mutuel.
L’information du malade et de son entourage est capitale
Le médecin doit favoriser la liberté de choix du malade en l’informant autant que possible sur l’existence de l’association et l’aide qu’elle peut lui apporter en complément de l’intervention des professionnels…
La nature des interventions des médecins et de l’association conduit en général à une complémentarité et, dans une certaine mesure, à une collaboration dans l’intérêt des malades, ainsi l’association peut solliciter un médecin pour un conseil technique, et le médecin demander à l’association d’aider des malades qu’il soigne…
Vis-à-vis d’un malade, le médecin doit lui signaler l’existence de l’association.
Quand un malade peut bénéficier de l’aide de l’association, un médecin se doit de lui en signaler l’existence, qui ne peut être que profitable

Activités médicales

Centrée sur la maladie, l’association vise à apporter une aide médicale, morale, pratique, sociale, aux malades et à leur entourage :

  • aide individualisée en réduisant l’isolement d’une personne éprouvée, en l’écoutant, en lui parlant, en lui apportant des informations pratiques ;
  • informations : par tous les moyens (dépliants, fascicules etc..) sur les caractères de la maladie, ses traitements, des dispositions pratiques…
  • revendications pour obtenir des progrès, des facilités supplémentaires…
  • malades et médecins sont plutôt alliés…
  • l’objectif principal reste d’aider les malades et leurs familles…
  • L’information du malade peut se prolonger par une véritable éducation thérapeutique, démarche éducative structurée qui permet au malade d’acquérir savoir, savoir-faire et savoir-être, pour mobiliser toutes ses ressources. On en a montré les effets positifs sur l’observance, l’état physique, psychique, le recours aux soins et même le pronostic général. Le malade devient ainsi un gestionnaire actif de sa maladie…

L’association fournit un large panel de services médicaux à la population cible
Les objectifs de son programme dans ce domaine sont :

  • Prévention des crises d’asthme
  • Education thérapeutique
  • sessions de sensibilisation auprès du grand publique
  • Assurer à chacun un accès aux professionnels de la santé.
  • Provision en médicaments de bases, lorsque ces derniers sont disponibles.